top of page
Rechercher
  • Marie-Line Giordano

Je râle, tu râles, nous râlons…



Bonjour, je suis ravie de vous... Et puis non, je ne suis pas ravie... Voilà, ce matin, en me levant, mal réveillée dans la pénombre, je me suis pris ma poignée de porte dans le bras. Et bim un bleu, super, juste le jour où on a une soirée à laquelle j’avais prévu de mettre une robe sans manches, ça va être joli, pfff…

Et ce n’est pas fini ! Je m'apprête à aller étendre mon linge quand je m'aperçois que le lave-linge que j'avais programmé la veille n'est pas parti... Super. Merci la techno…

Tout va bien !

Et puis là-dessus mon chien qui pleure et qui n'arrête pas de me tourner autour pour que je le sorte ! Grrr ! J'en ai marre et je râle, je ronchonne... Et en plus, en regardant par la fenêtre, je m’aperçois… qu’il pleut !!! Ô joie !

Je souffle, je bouillonne... Manquerait plus que l’un de mes enfants vienne me demander 'Où est-ce que TU as rangé mon sweat préféré ?' ou pire que mon mari me dise : ‘Ah là là, mais tu as fini de râler ? Ce serait le bouquet pour bien démarrer la journée !

La vie est belle, j'adore !!

Et ne me dites que ça ne vous est jamais arrivé sinon… je vais râler encore plus en me disant que ça n'arrive qu'à moi !

Je râle, je peste, ça m’énerve et je répands ma mauvaise humeur sur mon entourage qui, du coup, se met à râler aussi, belle ambiance à la maison ! A moi toute seule, j’ai réussi à mettre tout le monde d’accord : c’est une journée fantastique qui pointe son nez…

Bref, ce soir, je vais me coucher en me disant que j'ai passé une horrible journée et qu’il n’y a pas de raison que demain soit différent… Super, à demain !

STOOOOOP ! On coupe !

Réfléchissons quelques minutes et examinons la situation :

C'est fou ce que râler peut prendre du temps et de l'énergie ! C'est un boulot à plein temps !

Est-ce que le fait de râler va changer quelque chose, va rendre ma journée plus belle ? Est-ce que le fait de râler va me permettre de rembobiner le film et de revenir en arrière ? Non !

Alors pourquoi ne pas concentrer mon énergie à chercher des solutions, à renverser la vapeur et à transformer le négatif en positif plutôt que de râler ?

Parce qu'après tout, si j'avais fait plus attention, je ne me serais pas pris le bras dans la poignée de ma porte.

Et je ne peux m'en prendre qu'à moi-même si je n'ai pas appuyé sur le bon bouton du lave-linge pour le programmer correctement, il n’y a pas de magie !

Allez, voyons les choses de façon positive : - Mon lave-linge ne s’est pas mis en route ? Cooool, je vais pouvoir rajouter le linge que je n'avais pas mis hier soir et hop, dans 2h, TOUT mon linge sera propre, top !! Une raison de moins de râler !

- Mon chien me tourne autour ? Mais c’est qu’il m’adore ce chien, c’est un adorable compagnon, il veut juste avoir le plaisir de se promener avec moi.

Le fait de râler a un impact négatif sur notre humeur mais aussi sur l’humeur des personnes qui nous entourent, on a tendance à se poser en victime et on leur fait subir notre mauvaise humeur. Mais… Qu’ont-ils fait pour mériter ça ?

J’entends certains d’entre vous dire : ‘Mais râler me fait du bien !’

Oui, après tout, qui suis-je pour juger ? Vous avez le droit de râler… mais alors, je souhaiterais quand-même émettre une recommandation :

Pour le bien de tous : soyez gentils de râler quand vous êtes tout seul, les autres n’ont rien fait pour mériter ça.’

Et vous, quel râleur/râleuse êtes-vous ? Est-ce-que râler vous fait du bien ? Avez-vous déjà observé l’impact que votre mauvaise humeur a sur votre entourage ? Avez-vous des astuces pour râler moins ? Racontez-moi en commentaires votre expérience à ce sujet.

En attendant, pensez positif et je reprends une phrase d’un post de Julia Deschamps : ‘Ba oui, il pleut… Et alors ?

Très belle journée à vous !


64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page